Ze End par la compagnie Zic Zazou

Ze End par la compagnie Zic Zazou

Cette création, la dernière, propose ce que Zic Zazou n’a encore jamais tenté : grâce à la formule particulière et magique du florilège, Ze End, cette synthèse flâneuse en forme de mille-feuilles, trouve sur le plateau une expression nouvelle, qui dynamite la nostalgie, et met la focale sur le cœur de cette aventure, celle de musiciens qui se sont connus jeunes et qui se sont construits ensemble.

Leur boite de Pandore, leurs coffres à jouer et leurs tiroirs secrets débordent de musiques, d’images, d’humour, d’instruments bricolés, d’objets sonores, et de sketchs. En brassant les partitions sonores, les textes, les chorégraphies, les blagues musicales et les chansons, ils inventent un nouveau vocabulaire.

Chœur d’hommes tendres et virtuoses où chacun a sa voix et sa partie, Ze End, questionne et valorise la longévité de ce collectif prolifique. 

Zic Zazou

Distribution

Avec Michel Berte (basse), Patrice Boinet (batterie, percussions), Pierre Denis (trompette), Alain Graine (Chant, trompette, accordéon), Bruno Hic (trombone, euphonium), Jean-François Hoël (saxophones, clarinette, chant), Hervé Mabille (saxophones, clavier), Frédéric Obry (guitare), François Trouillet (comédie, effets pyrotechniques)

Musique - Jean-François Hoël, Hervé Mabille, Frédéric Obry, Alain Graine 
Création instruments et objets sonores - Alain Graine 
Films - Zic Zazou
Accessoires - Céline Seignez 
Création lumière - Gilles Robert 
Création son - Jean-Luc Mallet

Avec la complicité artistique à la mise en scène d’Hervé Germain et de l’inoubliable Alain Mollot,

En coproduction avec l'Espace Paul Jargot de la ville de Crolles, et en partenariat avec le Théâtre de Privas, la communauté de communes Vallée de l’Hérault, et le Théâtre Les Docks de la ville de Corbie. Avec le soutien de la Spedidam, la communauté d'agglomération Amiens Métropole, le conseil départemental de la Somme, le conseil régional des Hauts-de-France, et la Direction régionale des affaires culturelles des Hauts-de-France.

Crédits Photos : Bérengère Marcille